Group AN

Group AN

Accueil » Group AN » Groupe AN » Entreprise centenaire » Histoire

L’histoire du Groupe AN : 100 ans d’Alimentation Naturelle

1902


Anastasio Mutuberría
Anastasio Mutuberría

4 avril.

Début du coopérativisme agraire en Navarre. Caisse d’Épargnes dans le Centre Dominical Ouvrier de Tafalla à l’origine de Anastasio Mutuberría, pour son riche héritage et son prestige. 

 

 

 

1904 


Olitense en 1904

Federico Guillermo
Raiffeisen

10 janvier, à Olite l’embryon de notre entreprise. La première Caisse d’Épargnes et d’Emprunts Système Raiffeisen à Olite, avec 70 associés dans la localité avec comme objectif d’achat du paiement en commun et de donner des emprunts. Victoriano Flamarique.

La salle municipale refusa et ils se réunirent à Santa María. Système Raiffeisen établit la responsabilité illimitée de ses partenaires. Obtenir des riches l’argent à 3% annuel, et à 5% annuel pour plus de 2.000 pesetas, et le prêter à ceux qui en ont besoin à 5%.

Cette même année ont été crées les coopératives locales d’Artajona, Mendigorría (4 et 25 novembre) et Larraga (24 décembre), et au suivant Falces (11 mai), Berbinzana (8 octobre), Corella (11 novembre). 

 

 

 

1906


Création du Conseil du Diocèse, représenté par le curé Antonio Yoldi du projet organisé conçu dans les milieux locaux – de circonscription, bailliages et provincial. 

 

1908


Victoriano Flamarique

Pour le dynamiser le séminaire Le Progrès Navarre a été crée, propriété du Conseil du Diocèse, que dirige Antonio Yoldi et édite dans une imprimerie qu’il achète en Estella –Lizaso-. C’est l’authentique propagandiste qui porte une année et demi  après il y aurait 57 syndicats pour les 250 villages -5.600 partenaires-, 130 banques rurales pour les 346 villages -14.000 familles-

 

 

 

1910


Anastasio Mutuberría
Obispo López Mendoza y García
Anastasio Mutuberría
Anastasio Mutuberría
Anastasio Mutuberría

En avril l’Evêque écrit une circulaire, publié dans le Bulletin Ecclésiastique du 10, dirigé aux Syndicats, Cercles Ouvriers et Cercles Catholiques les invitant à résoudre les problèmes par un accord entre riches et pauvres. Il encourage à s’unir et constitue avec un caractère intérinaire le Conseil du Diocèse. Président  Evêque, Fray José López de Mendoza, président exécutif, Vizconde Val de Erro. 

 

 

22 avril. Il se soumet à l’Assemblée qui se célèbre dans le Centre Catholique d’Ouvriers le Règlement qui avait demandé d’élaborer au prêtre Victoriano Flamarique. Il a été approuvé provisoirement, laissant un délai aux congréganistes pour le corriger, et s’accorde à créer la Fédération.

 

 

23 juin. Ils signent la présentation des Statuts à effets de la Loi des Syndicats de Vizconde de Val de Erro et Eustaquio Echave Sustaeta. 

 

12 juillet. Approbation de la Loi.

 

 

23 juillet. Elle se constitue légalement avec 96 entités parmi lesquelles 92 étaient CR. 3 Syndicats Agricoles – Estella. Larraga et Olite – et un Cercle Catholique – Villafranca-. Services de Crédit et de Développement, 10 pesetas annuels de chaque associé pour contribuer aux frais avec les subventions, donations et bénéfices constituaient dans le Capital Social. L’assemblée sera rénovée de moitié tous les deux ans – sauf le conseiller, nommé par l’Evêque et qui possède le droit de veto-, chaque associé 1 vote en marge du volume, accords par majorité- Jusqu’à 1922. 

 

1922


Anastasio Mutuberría
Esteban Deán

 

Changement de domicile et de Statuts. On observe dans les documents du siège social l’abandon de la rue Alonso de Pampelune pour la transférer à la proche Ciudadela 5, où elle demeurait jusqu’aux années 1980. Egalement, les Statuts ont été modifiés.  

 

 

1931


Anastasio Mutuberría
Alejo Eleta

25 avril.

Le Conseil Social de Navarre, nommée avec l’arrivée de la République le 14 avril de la même année,  mettant fin aux fonctions de Alejo Eleta du Conseil de la Caisse Navarre, à laquelle il appartenait en représentation de la Fédération Sociale Catholique de Navarre (FSCN) dans laquelle il était intégré comme conseiller. 

 

   
Assemblée de la FSCN. Finales des années vingt.   Présidence et public présent.   

 

1932


Septembre. Loi de Réforme Agraire. Création d’une opposition frontale en Navarre, avec des Députés comme Rafael Aizpun en face, faisant appel à la Loi Paccionada -. L’assemblée de cette année à ce sujet comme au centre des discussions.

 

1933


Anastasio Mutuberría
Francisco Uranga


Javier Martínez de Morentin, qui avait été président de la Fédération -1924-29- à la tète de la liste électorale des droits et élu Député à la Cour.

30 juillet. Création de la Fédération Navarre des Associations des Propriétaires de Propriétés Rurales- FNAPFR- nommant Francisco Uranga Président, qui des années après occuperait la période la plus longue en tant que président de l’Uteco.

24 septembre. Changement de nom. Avec le régime républicain la connotation catholique disparaît et cesse de s’appeler, après l’approbation de l’Assemblée XXIII et se célébra à cette date la Fédération Agraire de Navarre (FASN).  

 

1935


La Députation Foral de Navarre rétablit Alejo Eleta comme conseiller de la Caisse Navarre en représentation de la FASN. 

   

Noces d’Argent. Grande célébration dans un Fronton Euskal Jai de Pampelune qui, comme on peut observer, resta petit. 
  Assemblé de FASN en 1935   

 

1936


Guerre civile. Il avait toujours était dit que la FASN était catholique, mais ce qui est sûr c’est que leurs directeurs étaient très impliqués. 

 

1937-1942


Affrontement enterré entre les nouveaux dirigeants de la Fédération et le régime parce qu’ils leur demandent de s’intégrer aux organisations verticales, mais ils souhaitent préserver leur patrimoine et ne cèdent pas. 

 

1949


Francisco Uranga, entré en scène comme président de la Fédération des Propriétaires de la Terre et connu comme l’un des fondateurs de la Falange en Navarre est élu Président, poste qu’il occupera jusqu’en 1975.  

 

1956


Septembre. Mise en marche de Covina avec 17 caves intégrées. En 1960 on compte 22 caves, qui parviennent à exporter 73% en 1962.

 

1957


Mise en marche de Copeleche.

 

1960


Noces d’Or pour tout le haut. Messe a la Cathédrale avec l’Archevêque, acte au Théâtre Gayarre avec deux ministres et discours de José Solís Ruiz, Secrétaire du Mouvement et de la Délégation Nationale des Syndicats ; et déjeuner avec mille personnes dans le Séminaire. 

   
Francisco Urranga comme « Chef » depuis 1949 jusqu’à 1975 – droite- et Alejandro Maisterrena comme conseiller depuis 1946 jusqu’à 1963 ont été des figures clés de UTECO durant la dictature.    Sortie de la Cathédrale avecSolís, Maisterra et l’Archevêque
 

 

1962


Création de Conserna avec 14 conserveries coopératives. Elle commence à exporter 31% en 1962. 

 

1966


Création de l’usine de Concentration des Moûts de Raisin depuis Covina. 

 

1970


Conserna présente des Cessations de Paiements, peu après Covina, qui était aussi en faillite, a due être absorbée par UTECO pour donner du service aux caves.

 

1975


Anastasio Mutuberría
José María Lander lors de sa premièreAssemblée en tant que Président

Décision de vendre Covina. Création de Convinasa. José María Lander est élu président. Uranga se sent trahit, selon son annonce dans la propre Assemblée.

 

 

 

 

 

 

 

 

1979


UTECO est en faillite, lestée pour l’opacité et les échecs de Covina et de Conserna. Elle se refonde avec de nouvelles normes. Création d’Agropecuario Navarra.

 

1985



Noces de Diamants. Ils la célébrèrent dans la Ville Sportive Amaya sans la présence d’aucune autorité nationale ni acte institutionnel ex profès, a la différence de celles d’Or et d’Argent, comptant avec l’exception d’une conférence du professeur de l’UNED José Alonso, de plus du déjeuner dans le même lieu. 

 

 

1994


Création d’AN, s.coop. Agropecuario Navarra, laissant la faillite antérieure, comme une entreprise coopérative fiable, s’est détachée de la facturation et des ressources, qui s’obtienne par génération de bénéfices. Les coopératives extérieurs de Navarre entrent dans la coopérative de second degré –Castille et León, Pays Basque, Aragon et La Rioja –avec la disparition de la dénomination la connotation géographique originale.

 

1997


Anastasio Mutuberría

AN inaugure son propre siège à Tajonar, où elle demeure. 

 

 

 

 

 

2000


Anastasio Mutuberría

Création du Groupe AN. Ce dernier a développé un centre agroindustriel important pour transformer la production des partenaires, éviter les risques commerciaux et donner de la valeur. 

Tous droits réservés